Vous êtes ici

IRMA LA DOUCE - Biographies

.

 

Christian MORNET, Co-direction musicale

Pianiste, accordéoniste, compositeur, arrangeur, Christian Mornet commence ses études musicales à l’École Départementale de Musique du Thor et les poursuit au Conservatoire d’Avignon où il obtient le Prix de Piano (niveau diplôme) et l’année suivante la Médaille de Vermeil (niveau supérieur)… Il est pianiste et accompagnateur de la chanteuse de rock Mama Béa Tekielski, à Bobino puis en tournée africaine, Gaston des « Compagnons de la Chanson », Zanini et la chanteuse brésilienne Marcia Maria.  Il participe à l’émission de TF1 « Le Monde de l’Accordéon », puis fait une tournée aux États-Unis avec Alain Musichini…  Il dirige également plusieurs opérettes, Un de la Canebière (Vincent Scotto), La Rose de Noël (Franz Lehár), Les Trois Valses (Oscar Straus), Coup de Roulis (André Messager)… Il forme sont propre trio de jazz et enregistre un CD « Cap Comtat » de ses compositions. Il fait actuellement partie du groupe « Le Trio » avec Michel Prats (contrebasse) et Jean-Claude Vernet (drums…). Il enseigne également le jazz sous forme de masterclass au Centre National et International de Musique et d’Accordéon avec Jacques Mornet…

Futurs engagements : un concert hommage à Michel Petrucciani…

Christian Mornet est invité pour la première fois à l’Odéon.

 

André MORNET, Co-direction musicale

André Mornet a étudié à l’École Départementale de Musique du Thor, avant d’entrer au Conservatoire National de Musique d’Avignon dans la classe d’Yves-Marie Bruel, où il obtiendra deux 1er Prix (solfège et piano) puis s’initiera au Jazz dans la classe de Claude Freggia où il y enseignera le piano par la suite.

Il participe à l’émission de TF1, «Le Monde de l’Accordéon» (Quartet Alain Musichini). Il accompagne la chanteuse de rock Mama Béa Tekielski, et participe au « Festival de la Chanson Française » à Antibes, suivi d’un passage à Bobino. Il accompagne de nombreux artistes dont Réjane Perry, Claude Barzotti, Jean-Luc Lahaye, Jeanne Manson, Christophe Willem, Dany Brillant, Lio, David Esposito, Gloria Lehnoff, Gilles Pellegrini, André Taib, Georges Jouvin, Guy Bonnet, Enriqué, Bruno Boniface, La Jeanne, et dirige de nombreux ouvrages d’opérettes et de comédies musicales, Dédé, Un de la Canebière ...

En 1988, il débute une carrière internationale de pianiste accompagnateur et Directeur musical d’Artistes de Music-Hall tel que Harald Juhnke, Mary, André Heller’s (Wintergarten Varieté), Angelika Mister, The Clark Brothers, Vasiliki Roussi. Divers enregistrements sont diffusés sur MDR, ARD et ZDF.

Il se produit au synthétiseur dans l’opéra de Charles Chaynes Cécilia, Les Couleurs de l’Orchestre, L’Homme de la Mancha. Mais aussi en Piano solo avec l’Orchestre Lyrique de Région Avignon Alpes-Provence dans des opérettes et comédies musicales, L’Auberge du Cheval Blanc, Sugar, Chantons sous la pluie, Rêve de Valse, Le Pays du Sourire, La Route Fleurie, Passionnément, Danses Symphoniques, Marius et Fanny, Le Chanteur de Mexico ; suivront deux court métrage de Charlie Chaplin ; une invitation au Festival des Musiques Sacrées à Fés aux côtés de Jessye Norman ; «Musiques en Fêtes » au Théâtre Antique d’Orange avec l’Orchestre Philharmonique de Marseille ; le concert « Ice Opéra », avec l’équipe de France de Patinage Artistique à Vaujany ; « Les Idoles de Midi Première » avec Danielle Gilbert et Pop The Opera aux Chorégies d’Orange.

Futurs engagements : une tournée avec Danielle Gilbert, des enregistrements musicaux de documentaires sur Arte et Canal +, des croisières en Nouvelle Zélande et dans le Grand Nord...

André Mornet est également enseignant vacataire au CNIMA avec Jacques Mornet.

André Mornet est invité pour la première fois à l’Odéon.

 

Jacques DUPARC, Mise en scène
Bob le hotu

Jacques Duparc apprend la comédie au CNR avec Jacques Couturier puis collabore avec Jean-Luc Tardieu à la Maison de la Culture de Nantes. Sa formation le conduit à interpréter des rôles sur les scènes lyriques françaises, avec une préférence pour Offenbach, Lehár, Messager... . Il joue dans L’Homme de la Mancha à l’Opéra Royal de Wallonie, la comédie musicale Titanic et Trois Valses à l’Opéra Comique de Paris.

Il se tourne parallèlement vers la mise en scène de comédies musicales, opérettes et opéras-comiques : La Veuve joyeuse, Die Fledermaus, La Vie parisienne aux Opéras de Nancy, Bordeaux, Montpellier, Nice, Toulouse, Tours, Reims, Avignon… Il assure plus de trente mises en scène en vingt ans : Le Mikado, La Belle-Hélène, Passionnément, Pas sur la bouche, La Route fleurie...

À Paris il met en scène L’Auberge du Cheval Blanc au Théâtre Mogador. Il écrit et met en scène la revue French Cancan pour Les Folies Bergères et le Sporting Club de Monte-Carlo puis pendant un mois au Théâtre du Palace. Il écrit des comédies musicales, Charette ou la Victoire des vaincus, La Diva, 1588... de sel et de braise, Bonchamps, La Force du pardon.

Parallèlement à ses activités artistiques, il soutient et participe à la formation de jeunes chanteurs dans le cadre de l’Académie internationale de Comédie Musicale à Paris.

Récents et futurs engagements : la comédie musicale Clemenceau au Palais des Congrès de Paris, un spectacle labellisé par la Mission Centenaire 14/18, la préparation d’un spectacle musical intitulé Jésus de Nazareth, 2 000 ans d’amour à Treize-Septiers en Vendée...

Jacques Duparc a déjà été invité à l’Odéon, plus récemment pour la mise en scène de Un de la Canebière (Charlot) cette saison.

 

Laurence JANOT
Irma la Douce

Membre du corps de ballet de l’Opéra de Paris, Laurence Janot reste dans cette prestigieuse troupe de 1976 à 1989 sous la direction de Rudolph Noureev. Égérie de Serge Lifar, elle popularisera l’art de ce grand chorégraphe auprès du jeune public notamment à la Sorbonne. Puis sur les précieux conseils de Mikaël Baryschnikov, elle se dirigera vers l’art lyrique sous l’aile bienveillante de Gabriel Dussurget qui la fera débuter dans Lucia di Lammermoor aux côtés de Roberto Alagna, Les Puritains à l’Opéra de Marseille, Sophie de Werther aux côtés d’Alfredo Krau,… interprétera Gilda au Canadien Opéra, L’Elisir d’amore, Barbe-Bleue, Ariane de Martinů l’Opéra de Strasbourg, La Veuve joyeuse, Les 3 Valses, Hello Dolly, Princesse Czardas, les trois rôles des Contes d’Hoffmann, La Chauve-Souris en alternance avec Juan Anderson, Micaëla dans Carmen au Stade de France… . Avec sa carrière éclectique, elle collaborera de nombreuses années avec le Cirque du Soleil dans différents shows à Moscou, Milan, Rome, Berlin, Mexico…, ainsi que de grands évènements tel que Les Olympiades de Kazan en 2013. Elle couvrira six rôles dans la comédie musicale CATS au Théâtre de Paris, enregistrera avec Universal Music un album Rock/ Opéra avec Jean-Patrick Capdevielle ATYLANTOS

Récents et futurs engagements : La Belle Hélène à Toulouse, Simon Boccanegra (La Servante d’Amélia), La Traviata (Flora) et Rigoletto (Comtesse Ceprano) à l’Opéra de Marseille…

Laurence Janot a déjà été invitée à l’Odéon, plus récemment dans 1 heure avec L’Amour dans tous ses états et La Fille de Madame Angot (Mademoiselle Lange) cette saison.
 

Cécile GALOIS
Gigi la loco, La Tenancière

Cécile Galois intègre l’École d’Art Lyrique de l’Opéra de Paris puis est invitée sur les scènes du Palais Garnier et de l’Opéra Comique dans Norma, L’Ange de Feu, Orphée aux Enfers, La Damnation de Faust, Il Trittico, Ariadne auf Naxos… Elle se produit sur les plus grandes scènes françaises telles que le Théâtre du Capitole de Toulouse, les Opéras Nationaux de Bordeaux, de Nancy et de Lille, Angers-Nantes Opéra, l’Opéra-Théâtre Metz Métropole… ainsi qu’en Europe (Belgique, Italie, Espagne…) ; dans des répertoires divers, allant de Mozart à Strauss, en passant par l’opéra français et italien, elle est la Deuxième Dame (Die Zauberflöte), Despina (Così fan tutte), Susanna (Le Nozze di Figaro), Marianne (Der Rosenkavalier), Echo (Ariadne auf Naxos), Barena (Jenůfa), Die Garderobier (Lulu), Flora (La Traviata), Concepción (L’Heure espagnole), la Deuxième Norne (Gotterdammerung)... dans des mises en scène de Jean-Claude Auvray, Pier-Luigi Pizzi, Nicolas Joel, Jean-Louis Martinoty, Peter Busse, Jérôme Savary…, et sous la direction de chefs d’orchestre tels que Pierre Dervaux, Charles Dutoit, Michel Plasson, Myung-Whun Chung, Pinchas Steinberg, Mauricio Arena, Steuart Bedford, Lawrence Foster...

Elle se consacre également à l’opérette avec La Veuve joyeuse, La Belle-Hélène, Les Saltimbanques, La Grande Duchesse de Gérolstein, La Mascotte…

Elle crée, en 2013, le duo ARPEGGIA avec la pianiste Laurence Chiffoleau, leur duo se produit en récital dans la région des Pays de la Loire. Elle se consacre également à l’enseignement à Nantes, où elle réside.

Récents et futurs engagements : Rigoletto (Giovanna) à l’Opéra de Marseille…

Cécile Galois a déjà été invitée à l’Odéon, plus récemment dans Le Petit Faust (Marguerite) cette saison.

 

Grégory BENCHENAFI
Nestor le fripé / Oscar

Passionné par le théâtre musical dans son ensemble, malgré des études supérieures effectuées dans le sud de la France, Grégory Benchenafi démarre sa carrière dans la Compagnie Roger Louret (La Java des Mémoires, Les Siècles en chansons …), puis aborde l'opérette dans des rôles très différents : Loquito (Violettes Impériales), Lerida (La Veuve joyeuse), Joschka (Gipsy), Horeste (La Belle-Hélène), Bobinet (La Vie parisienne), Don Pedro (La Périchole), Mario (Méditerranée), Cornélius (Hello Dolly), Boni (Princesse Czardas), Ferdinand (4 jours à Paris)…

Il participe au soixante ans du Festival d’Anjou sous la direction de Thierry Harcourt, intègre l’équipe de Chance au Palais des Glaces à Paris, Mike (Mike Brant) et obtient une nomination aux Molières 2011 dans la catégorie « Jeune Talent Masculin ». Il interprète Dorian Gray à Paris et en tournée, Harry Pilcer, l’américain (Mistinguett, Reine des années folles) au Casino de Paris et au Comedia, tourne dans son premier film Le Bonheur, co-écrit et met en scène Bayamas, Folies Présidentielles, La Fête de la Chanson Française, Souvenirs, souvenirs, Vos Idoles (avec la Compagnie Trabucco) et Les Mondes de Zazo ainsi que Barbara Laurent et Marion Laurent dans un musical humoristique, Mes Ex. L’année 2018 a été marquée par le buzz avec Valérie Marie, pianiste, et leur reprise de l’Hallelujah de Léonard Cohen dans un aéroport (plus de dix millions de vues sur internet).

Récents et futurs engagements Les Parapluies de Cherbourg (Cassard) en tournée en Europe, Voyage au Paradis (autour de l’univers de Boris Vian), Trois de la Marine (Antonin Brémond) par le Funny Musical, Chance (Fred) au Théâtre La Bruyère, Douce France, une collaboration avec Jules Grison et Directo Productions pour l’international, la pièce Des Maux d’Amour (Flap) avec Corinne Touzet et mis en scène par Johanna Boyé…

Grégory Benchenafi a déjà été invité à l’Odéon, plus récemment dans L’Auberge du Cheval Blanc (Léopold) cette saison.

 

Francis DUDZIAK
Polyte le mou / Frangipane

Francis Dudziak étudie au CNSM de Paris et se produit sur les principales scènes lyriques françaises où il aborde le répertoire de l’opéra, de l’opérette, de la comédie musicale, des concerts et des récitals d’œuvres très diverses. Il incarne le Baron (La Vie parisienne), Calchas (La Belle Hélène), Campo -Tasso (Les Brigands). Pour La Scala de Milan, il interprète Brétigny (Manon), Hermann / Schlémil (Les Contes d’Hoffmann), Kromow (Die Lustige Witwe), Hortensius (La Fille du Régiment), Le Dancaïre (Carmen). C’est ce même Dancaïre qui le fait se produire à La Fenice de Venise en 2012 et 2013 puis à Sao Paulo en 2014, suivront, La Veuve joyeuse à l’Opéra Garnier, La Fille du régiment à l’Opéra Bastille (mise en scène de Laurent Pelly aux côtés de Natalie Dessay, Felicity Lott et Juan Diego Flórez), avant d’être réinvité pour Tosca, La Bohème et Le Cid. En tournée avec les Chorégies d’Orange au Liban avec La Tosca (Sagrestano), ou encore à l’Opéra du Rhin avec La Traviata (Douphol).

Il participe à plusieurs enregistrements discographiques, sous la direction de John Eliot Gardiner (Fortunio, Les Brigands, Scylla et Glaucus, Les Pèlerins de la Mecque, Le Comte Ory), des récitals avec Jean-Bernard Dartigolles et il se produit en concert avec Pascal Rogé, Pascal Devoyon, Eric Lesage, Jeff Cohen, Alexandre Tharaud, Emmanuel Strosser… Il enseigne le chant à L’École Normale de Musique de Paris.

Récents et futurs engagements : La Traviata (Le Marquis d’Obigny) au Théâtre des Champs-Elysées, Ophée aux Enfers (Jupiter) à l’Opéra Grand Avignon et sera dans Werther (Johann) au Théâtre du Capitole de Toulouse...

Francis Dudziak a déjà été invité à l’Odéon, plus récemment dans Dédé (Monsieur Chausson).

 

Jacques LEMAIRE
Jojo les yeux sales / La Douceur

Jacques Lemaire étudie au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris de 1980 à 1988, ou il obtient trois 1er Prix dans les catégories Opérette, Chant et Art Lyrique.

Il se produit sur la plupart des scènes françaises et européennes dans des rôles d’opéra, le Remendato (Carmen), Goro (Madama Butterfly), Chapeau (La Vieille maison) ; en opérettes, il est Nick (Rip), Trénitz (La Fille de Madame Angot), Le Roi Bobêche (Barbe-Bleue). Eve Ruggieri l’invite régulièrement au Festival Musiques au Cœur d’Antibes. Il est Gastone (La Traviata), Spoletta (Tosca), Don Curzio (Le Nozze di Figaro) aux Journées Lyriques de Chartres et au Festival d’Art Lyrique de Lacoste.

Récents et futurs engagements : Le Chanteur de Mexico (Cartoni) au Festival de L’Île Chauvet, Orphée aux Enfers (John Styx) à l’Opéra Grand Avignon…

Jacques Lemaire a déjà été invité à l’Odéon, plus récemment dans La Vie Parisienne (Prosper), La Veuve Joyeuse (Figg), Le Petit Faust (Faust) et sera de retour dans La Grande Duchesse de Gérolstein (le Baron Puck) cette saison.

 

Grégory JUPPIN
Roberto les diams / Mes bottes / L’Avocat

Grégory Juppin étudie le chant au Conservatoire d’Asnières avec Danièle Dinant, puis se forme aux métiers de doublage et de postsynchronisation aux Ateliers du Sudden Théâtre avec Jean-Marc Pannetier et Raymond Aquaviva. Il entre à la Comédie des Champs-Élysées et suit des cours avec Michel Fagadeau, puis à l’Atelier de Chant et d’Interprétation « CV Production » avec Jean-François Varlet, Nathalie Dupuy, Guillaume Coignard et Richard Cross. Il se produit sur scène à Paris et sur les routes de France, dans des comédies musicales telles que La Mégère à peu près apprivoisée d’Alexis Michalik. Pour le théâtre, il interprète des rôles dans Tous les m’aimes de Michel Lopez au Théâtre du Marais, Les Fourberies de Scapin au Lucernaire, Un Drôle de cadeau de Jean Bouchaud…

Il est engagé dans de nombreuses opérettes en tant que fantaisiste ou jeune premier, Loquito (Violettes Impériales) a été son premier rôle en 2006 suivront Passur la Bouche (Charly), Le Pays du Sourire (Gustave), Le Prince de Madrid (Paquito).

Parallèlement à son parcours de chanteur-comédien il a également été imitateur et a participé à de nombreuses émissions télévisées ainsi qu’à divers festivals prestigieux, Juste pour Rire de Montréal, Festival du Rire de Rochefort, Performance d’Acteur à Cannes…

Récents et futurs engagements : La Vie parisienne ou Presque ! au Théâtre Daunou à Paris, Chance ! (comédie musicale d’Hervé Devolder) au Théâtre de La Bruyère (plus de 300 représentations), Un Songe d’une nuit d’été (Shakespeare / Purcell) au Théâtre du Petit Louvre à Avignon et en tournée, J’vous ai apporté des bonbons (spectacle musical autour des chansons de Jacques Brel, de Sebastiao Saramago)…

Grégory Juppin a déjà été invité à l’Odéon, plus récemment dans Un de la Canebiére (Toinet) et sera de retour dans Kid Manoir, la malédiction du Pharaon cette saison.

 

Florian CLÉRET
bert la méthode / Le Borgne / Le Président du tribunal

Florian Cléret étudie l’accordéon et le piano dès son plus jeune âge, puis se forme au théâtre, au chant et à la danse. Il intègre tout d’abord l’AICOM (Académie Internationale de Comédie Musicale) où il se perfectionne dans ces trois disciplines, puis le Conservatoire Erik Satie de Paris. Il chante dans différentes comédies musicales, telles que Big Manoir, Kid Manoir, Moulin Rouge, Clémenceau, la tranchée des baïonnettes, 1588… de sel et de braise, Grease, Casting le Musical, Le Bal des vampires au Théâtre Mogador où il interprète le premier rôle masculin sous la direction de Roman Polanski…

Pour les opérettes il chante dans La Vie Parisienne, L’Auberge du Cheval Blanc, La Route fleurie, La Belle-Hélène, La Périchole… Parallèlement, il met en scène différents spectacles musicaux Vivre où Survire, Pomme d’Api, Le Horla, La Belle au Bois Dormant, que veillent les fées…

En 2012, il crée avec des amis la série Faut pas pousser (84 épisodes) diffusée sur la chaîne d’humour l’Enorme TV.

Récents et futurs engagements : Les Aventures de Tom Sawyer, La Petite Fille aux allumettes (Monstro Falco /Pirate John John) au Théâtre de la Renaissance à Paris…

Florian Cléret a déjà été invité à l’Odéon dans Un de la Canebiére (Pénible) et sera de retour dans Kid Manoir, la malédiction du Pharaon cette saison.

 

Jean-Claude CALON
o le corbeau / Le Passant vieillissant / L’Agent / Monsieur Bougn e/ Le Procureur / Archibald

Jean-Claude Calon étudie au CNSM de Paris où il obtient un 1er Prix d’Opérette et de Comédie Musicale. Après avoir suivi des cours de comédie, Jacques Brel l’engage pour jouer dans L’Homme de la Mancha et, à la mort de Dario Moreno, il reprend le rôle de Sancho Pança. Lors d’une tournée aux État-Unis il étudie les techniques du travail musical avec des chorégraphes et artistes américains. Il crée Le Passe-Muraille (Michel Legrand, Didier Van Cauwelaert, discographie) qui obtient le Molière dans la catégorie « meilleur spectacle musical ». Il crée, en 1975, la comédie musicale de Michel Legrand Monte-Cristo (Benedetto). Il part en tournée à Paris et en province puis à l’étranger avec le spectacle de Jean Poiret, Il était une fois l’opérette. On le retrouve dans des séries télévisées, Julien Fontanes, Le Commissaire Moulin, Le Jap, La Bicyclette Bleue, Famille d’accueil, Maigret, Section de Recherche... ; des téléfilms, Marie Humbert, Notable donc coupable, L’Héritage, Les Silences de l’épervier ; au cinéma, La Vie et rien d’autre, La Fille de Dartagnan, Ma Petite entreprise, Thérèse Desqueyroux...

En opérette, il se produit dans Un de la Canebière, La Route fleurie à l’Opéra de Toulon et Metz ; Arsenic et Vieilles Dentelles, La Soupière au Théâtre des Salinières à Bordeaux ; La Veuve joyeuse à l’Opéra de Marseille ; Sugar et Dédé, Passionnément, La Poule Noire, Rayon des Soieries, L’Auberge du Cheval Blanc à l’Opéra Grand Avignon…

Récents et futurs engagements : La Vie parisienne (Urbain/Alfred) et Die Fledermaus (Léopold) à l’Opéra Grand Avignon, La Belle-Hélène (Ménélas) aux Opéras de Vichy et Grand Avignon…

Jean-Claude Calon a déjà été invité à l’Odéon, plus récemment dans La Fille du Tambour Major (le Duc de la Volta).

 

Jean GOLTIER
Dudu la syntaxe / Le Passant adolescent / L’Exhibitionniste / Le Commissaire / Le Chaouch / Le Percepteur

Jean Goltier, récemment diplômé du CNRR de Marseille, interprète les rôles de Malcolm (Macbeth) au Théâtre Toursky sous la direction de Edward Berkeley, Sosie (Amphitryon) et Mascarille (Les Précieuses ridicules), Atrée (Thyeste) de Sénèque, Conrad et le Prêtre (Beaucoup de bruit pour rien de Shakespeare), Trivelin (L’Île aux Esclaves de Marivaux) au Goucher Collège de Baltimore ou encore, dans un autre registre, Jacques (La Fille du Puisatier de Pagnol), Ménélas (La Belle-Hélène) ou Bouzin (Un Fil à la Patte de Feydeau) pour la Compagnie Lazara.

Récents et futurs engagements : On purge Bébé (Bastien Follavoine) avec la Compagnie Lazara, Feu la mère de Madame (Annette) de Feydeau et Les Deux Timides (Frémissin) de Labiche…

Jean Goltier a déjà été invité à l’Odéon, plus récemment dans Un de la Canebière (le Mousse / le Maître d’hôtel) et L’Auberge du Cheval Blanc (le Cook / le Guide) cette saison.

Réseaux sociaux

  Suivez nous sur Facebook !

 

 
 

  Live Tweet